Généralités

Il existe deux types de fumerolles qui produisent de l'oxygène pollué :

- Infectious Polluted Oxygen Vent : oxygène pollué à 60°C mais contaminé par le Slimelung (limonchite).

- Polluted Oxygen Vent : oxygène pollué à 500°C mais non contaminé. Notez que l'oxygène pollué est très lent à chauffer et donc cela mettra plusieurs milliers de cycles avant d'obtenir de l'oxygène à cette température.

Débits (identiques pour les deux)

- Émissions : 3,25 g/s à 420g/s

- Taux d'activité : 40 à 80%

Soit dans le meilleur des cas assez d'oxygène pour 4 Duplicants seulement ! Comptez 2 à 4 Duplicants en moyenne.

Ou 1 à 2 Pufts maximum, si vous avez au moins 400 g/s de débit.

Architectures

L'idée ici est de filtrer l'oxygène pollué pour produire de l'oxygène pur pour les Duplicants. Vous pouvez également simplement le pomper et le donner aux Pufts.

Exemple 1 : livraison de sables automatisée.

Auteur : SamLogan

Le bras en haut à gauche récupère le sable stocké dans le Storage Compactor. Ce dernier circule via le rail puis traverse le mur grâce au bridge pour être livré aux deoxydizers.

Le bras à l'intérieur récupère la Clay (argile) laissée par les Deoxydizers.

Exemple 2 : liquéfaction de l'oxygène pollué pour le transformer en eau propre. o_O

Auteur : malloc

Vous voyez l'eau au fond du bassin? Et bien il s'agit d'oxygène pollué transformé en eau ! En effet, si vous cliquez sur de l'oxygène polluée, vous obtenez cette information :

Partant de ce constat, si on réfrigère la salle de la fumerolle et qu'on l'isole avec de l'abyssalite, on peut atteindre cette température qui sera potentialisée par l'hydrogène réfrigéré par les plantes voir l'AETN (Anti Entropy Thermo Nullifier).

La quantité d'eau produite sera assez faible, mais on peut saluer l'idée plutôt originale. L'auteur signale quand cas de fort débit, il faudra envisager un refroidissement via les rails de transports.

Exemple 3 : Refroidissement de l'oxygène pollué par écoulement d'eau polluée sur une dalle

Auteur : Ringkeeper

L'auteur explique qu'il fait tomber un peu d'eau polluée sur la dalle en tungsten au-dessus de la fumerolle pour induire un refroidissement par induction thermique. Le tunnel à gauche où serpente l'oxygène pollué finalise le refroidissement. Il s'agit d'une fumerolle à 500°C.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now